O.V.N.I.S.

Avec la démarche du scientifique, Maurice G. Dantec explique que l’homme sait ce qu’il ne peut pas croire, mais que pour le reste, beaucoup de choses demeurent possibles. Concernant la vie extra-terrestre, il existe déjà de sérieuses raisons de se préparer à quelques découvertes prochaines, et tant pis pour les sceptiques.

[EN LIRE PLUS...]

Les problèmes techniques de la marine française et ses conséquences

Vision historique de Maurice G. Dantec : si l’Amérique a échappé au royaume de France, c’est que son absolutisme était déjà décadent. Il accuse le pouvoir clérical d’avoir freiné la conquête, mais également la mollesse technique de la marine française qui n’a pas su se hisser à la hauteur de ses adversaires, et qui a fini par plier sur presque toutes les mers du monde, trop lourde et trop fatiguée.

[EN LIRE PLUS...]

Ode surréaliste aux mathématiques

Au cours d'une de ses fulgurances nocturnes, Isidore Ducasse alias le Comte de Lautréamont nous livre son sentiment comme amateur de mathématiques ; il décrit la froideur, le calme, l'élévation combinés à la puissance, au blasphème et à l'éternité, agencement complexe de sensations demeurant inaccessible au non-initié.

[EN LIRE PLUS...]

Lâcher prise

Une série de lyrics qui m'apaise quand je désespère. En théorie, je désapprouve le stoïcisme et le détachement qu'il prône : au lieu d'être guidé par la contemplation ou la compassion, il est guidé par la raison, ce qui échoue à long terme et constitue donc une arnaque au consommateur. En chanson, c'est différent, la mélodie redonne au texte la chaleur qui fait défaut à cette philosophie et donc, on peut être un stoïcien magnifique si on est un bon compositeur.

[EN LIRE PLUS...]

La trentaine à l’ère pré-romantique

Milord Édouard rédige une lettre à l'égard de Saint Preux, percepteur de Julie. Dans un style baveux, il confirme son retour prochain, lui assénant au passage un florilège de reproches bienveillants. Son ami a trente ans désormais bien comptés, il est temps pour lui d'affranchir sa conduite de ses sentiments et d'entamer une introspection salvatrice ; il s'agit, en fait, d'être « un homme une fois avant la mort ».

[EN LIRE PLUS...]

Grimace automatique

Dans un recueil de réflexions esthétiques publié à titre posthume, Ch. Baudelaire s'interroge sur les racines du rire. Sentiment de supériorité, folie, impureté, colère ou souffrance... Il note avec justesse que l'homme qui se perd dans un accès d'hilarité voit les traits de son visage se déformer hideusement. Le rire serait un processus d'autodestruction qui se déclenche quand « les organes ne supportent plus la pensée ».

[EN LIRE PLUS...]

Les poubelles de la littérature

Fonctionnaire à Paris en quête de confort et de petits plaisirs, Jean Folantin subit le défilement des saisons. Certains jours, il espère dénicher l'adresse d'un bon restaurant ; d'autres, il part en quête d'un livre fort. Aujourd'hui il flâne sur les quais de Seine, fouillant les caisses de recueils oubliés. Il s'émeut : en poésie comme ailleurs, la justice n'existe pas. Une « charitable pitié » lui vient pour ces poètes à deux sous disparus avant même d'avoir caressé un rêve de gloire.

[EN LIRE PLUS...]

La réalité de la réalité

Après avoir entrepris de raconter sur de nombreuses pages l'histoire des premiers chrétiens (Paul, Luc, Jean) et tenté d'imaginer, à travers leurs actes, les différents liens et forces de caractère qui ont pu les animer, Emmanuel Carrère revient à son rapport personnel au christianisme. Il s'approche, avec délicatesse, d'une représentation susceptible de contenir l'essence de cette religion.

[EN LIRE PLUS...]

Changement d’atmosphère au foyer

Winnie Verloc, femme habituée au calme routinier de son foyer, sent que quelque chose ne tourne pas rond : son frère qu'elle choie comme un fils délaisse ses perpétuels et compulsifs dessins de cercles entremêlés ; son mari montre les signes d'une inhabituelle présence émotionnelle. Depuis peu, M. Verloc a pris l'habitude d'entraîner Stevie avec lui lors de ses « promenades », mais ni l'un ni l'autre ne se confie à ce propos. Elle se retrouve livrée à son imagination.

[EN LIRE PLUS...]

Roadtrip sur le vieux continent

Un étudiant en art de l'université de Camden (New Jersey) dénommé Victor Ward ne sait plus s'il sèche les cours ou s'il est en vacances ; en tout cas, il profite de l'automne 1985 pour visiter l'Europe. Au beau milieu de son voyage, quelque part sur une île grecque, il loue une moto qu'il perd pratiquement dans la foulée.

[EN LIRE PLUS...]

La vie en transparence

C'est le tournant de l'autobiographie de Patrick Modiano. Après une succession ininterrompue d'anecdotes sans lien (si ce n'est leur ordre chronologique), l'auteur sort la tête du guidon pour dresser à l'improviste un bilan de ses années de jeunesse, dans un court paragraphe déchirant d'objectivité. À la suite de ce bref interlude il reprend, inlassable, l'énumération des souvenirs qui lui reviennent au fil de l'écriture ; mais ce n'est plus tout à fait la même chose.

[EN LIRE PLUS...]